Essentielle ou non essentielle la lecture? Avec RCF.

Essentielle ou non essentielle la lecture?  RCF interroge Fréquence LIre au sujet de l’importance de la lecture.

“De quoi avons-nous besoin pour affronter les tempêtes?  RCF Radio et Fréquence Lire (FL) s’interrogent sur cette question d’essentiel et non essentiel. En quoi nos lectures peuvent nous distraire, mais aussi nous donner à comprendre et peut être aussi à nous mettre en action ?”

Pour écouter le podcast de l’émission présentée par Caroline PRAT, L’homme ne vit pas seulement de pain, dans la série Commune planète, cliquer  ci-dessous :

Logo Radio RCF

Avec Olivia Reny et Daniel Salles, tous deux membres de Fréquence Lire, et référents des relations entre l’association et les établissements scolaires.

Essentielle la lecture…

RCF : “En quoi pour vous la lecture peut nous donner les armes pour affronter les tempêtes?”

FL : “La lecture permet d’avoir un sens critique au moment où toute l’info nous est donnée sans qu’on la choisisse.”

“Elle fait du bien à la santé, des études le prouvent, et notamment à la santé mentale. La lecture permet l’imaginaire. (…) Le prix Goncourt cette année d’Hervé Le Tellier connaît un grand succès. Et pour lui c’est parce que le monde qu’il décrit dans son livre est un monde de dé-réalisation. Et que nous sommes en train de vivre la même chose. Une chose totalement inimaginable, et à laquelle nous ne sommes pas préparés. Enfin la lecture nous permet, en mettant une distance par rapport à ce que l’on vit, de mieux supporter la réalité.”

Frise logo Fréquence Lire

Essentielle pour la nature la lecture?

“La littérature, l’écriture ou la lecture peuvent-elles amener les gens à s’intéresser à la nature, à découvrir la façon dont on peut s’en émerveiller?” – Didier ARIAGNO, administrateur de la FRAPNA Drôme.

À ce sujet, Daniel Salles et Olivia Reny répondent par deux invitations différentes : lire L’homme qui plantait des arbres, de Jean Giono, qu’on ne présente plus.
Ou, pour Olivia qui a découvert ce livre en le lisant à ses enfants : Jade et les sacrés mystères de la vie, de François Garagnon (disponible également en CD audio, avec la voix d’Yves DUTEIL notamment).


Essentielle ou non essentielle?… une action à promouvoir !

RCF :  “On a l’habitude, dans notre émission, de demander à nos invités de nous suggérer une petite action qui peut être reproductible par nos auditeurs. À quoi avez-vous pensé?

FL : “Nous avons pensé à une action qui se développe beaucoup dans les établissements scolaires. Et qui s’appelle “SILENCE ON LIT”. C’est l’instauration d’1/4 d’heure par jour, dans l’idéal, et selon les établissements, une fois par semaine, d’un moment où tout s’arrête. Tout le monde, tous les adultes présents, de toutes les fonctions dans un établissement. Et les élèves. Tous prennent un quart d’heure pour lire. Cela permet une concentration, un retour au calme. Et le fait que tous les membres d’un établissement le fassent, cela crée une ambiance particulière, car tout le monde à un moment fait la même chose, et partage la même chose… Donc nous proposons de faire cela en famille. On peut imaginer un moment où tout le monde à un moment arrête les écrans. Quels que soient les âges. Et lisent . Et puis après échangent suite à leur lecture. “

Frise logo Fréquence Lire

Pour en savoir plus sur les deux livres proposés par Olivia et Daniel :


Jade et les sacrés mystères de la vie…, de François Garagnon

Jade est une petite fille irrésistible par sa fraîcheur inventive et son esprit d’émerveillement. Dans la lignée du ” Petit Prince ” et de ” Jonathan le Goéland “, elle nous amène à une connaissance de l’essentiel. Et à une redécouverte du sens de la vie, dans un esprit poétique et enthousiaste.
Sur un ton toujours très spirituel (au sens à la fois mystique et humoristique du mot), ce livre regorge de saveur. Mais aussi de joie et d’humour. Il a séduit des lecteurs de tous âges, ainsi que des artistes de renom comme Yves Duteil.
Enfin, régulièrement réédité depuis sa parution en 1991, et traduit dans de nombreuses langues, cet ouvrage à la spiritualité ensoleillée continue de faire l’objet d’un phénomène de bouche à oreille d’une singulière ampleur. Dans le cœur d’innombrables lecteurs, Jade est inoubliable. – Source Babelio

Frise logo Fréquence Lire
L’homme qui plantait des arbres, de Jean Giono

En 1953, le magazine américain Thé Reader’s Digest demanda à Giono d’écrire quelques pages pour la rubrique bien connue “Le personnage le plus extraordinaire que j’aie jamais rencontré “.
Quelques jours plus tard, le texte tapé à la machine, était expédié. Et la réponse ne se faisait pas attendre : réponse satisfaite et chaleureuse, c’était tout à fait ce qui convenait.
 – Source Babelio

Au cours d’une de ses promenades en Haute-Provence, Jean Giono a un jour rencontré un personnage extraordinaire : un berger solitaire et paisible qui plantait des arbres, des milliers d’arbres.
Voici l’histoire d’Elzéard Bouffier, le silencieux, l’obstiné, qui réconcilie l’homme et la nature.


Facebooktwitterpinterestlinkedinmail